L’Ardèche en toute simplicité !

Coucou les curieux!

Je reviens, 2 ans plus tard, avec un nouvel article voyage. Aujourd’hui je vous emmène pour un séjour en Ardèche on ne peut plus authentique. Retrouvez donc une flopée de bons plans pour voyager à petit prix et profiter à fond.

  • Durée: 3 jours
  • Distance: 500 kilomètres de route
  • Coût: Environ 80€/personne

Le parcours: Road_trip_ardeche_curiositude

Vous pouvez ouvrir la carte dans GoogleMaps en cliquant dessus 😉

Le logement:

C’est l’occasion de vous parler de cette fabuleuse découverte! On oublie les hôtels et les AirBnB et on va soutenir les ruraux avec un séjour à la ferme grâce au site accueil-paysan .

Que vous soyez à la recherche d’un logement, d’un repas, ou d’une activité, si vous souhaitez échanger et en apprendre davantage sur la vie agricole, mais aussi soutenir l’écologie et les Hommes qui travaillent avec passion, alors foncez les yeux fermés!

curiositude_gîte_les_aires_accueil_paysan_2curiositude_gîte_les_aires_accueil_paysan_3

En ce qui nous concerne nous avons été accueillies chez Cyrile, au gîte les Aires à Chauzon. Il est apiculteur, et met à disposition une 20 aine de couchages en dortoir ou chambres. Les prix sont plus qu’attractifs (17€ le lit ou 40€ la chambre double hors saison). On y côtoie moutons, chiens, chats et poules, et on discute facilement avec les personnes sur place qui sont de bons conseils pour les activités.

curiositude_gîte_les_aires_accueil_paysan

Le + : grâce à la cuisine commune il est largement possible de réduire ses dépenses alimentaires. Cela permet également aux personnes aux régimes alimentaires particuliers de partir en toute quiétude.

Vogüé: 

Première étape de notre route, tout en haut du parcours, le village de Vogüé. Un havre de paix où nous nous arrêterons pic-niquer en bord de rivière.

La découverte du village est très appréciable, et nous a de suite mises dans l’ambiance Ardéchoise avec les ruelles en pierres, la rivière, le château, et les roches striées.

Bon à savoir:  aller en Ardèche avant le premier Avril (soit l’ouverture de la saison) c’est se retrouver à visiter des villages presque fantômes. Pas de restaurant, bar ni épicerie ouverts. Ruelles désertes et calme total. Prévoyez les gourdes d’eau car l’approvisionnement sur place sera difficile. On saluera tout de même la générosité des locaux qui préparaient l’ouverture et qui nous ont gracieusement offert une petite bouteille « pour garder un bon souvenir d’eux » (=> Objectif réussi!)

curiositude_vogüé_2curiositude_vogüé_1curiositude_vogüé_3

Balazuc:

2ème arrêt avant de rejoindre le gîte, le village de Balazuc. Classé parmi les plus beaux villages de France il offre une architecture médiévale authentique qui nous fait directement voyager dans le temps.

curiositude_balazuc_1

curiositude_balazuc_2

Chauzon et Ruoms:

Décidées à faire des rencontres locales, le premier soir nous décidâmes de sortir, à la recherche d’un bar ou d’un restau. Ce fût un échec total, à nouveau tout était fermé. En revanche, nous avons eu encore un bel exemple de la générosité des Ardéchois quand, aux alentours de 21h, nous nous sommes arrêtées au snack Ti’ Sandwich, le seul lieu lumineux du village. La gérante était entrain de fermer mais a accepté de nous servir malgré tout, en me faisant même un panini sur mesure!

Randonnée Vallon Pont d’Arc, Cirque d’Estre, Caverne, Vallée de l’Ibie

Chaussées de notre plus grande détermination, en ce 2ème jour nous avons décidé de nous faire une méga randonnée. Parcours annoncé de 14km avec 500mètres de dénivelé.

En bonnes novices que nous sommes, la partie la plus compliquée fût de trouver le point de départ du sentier, mais par la suite tout s’est déroulé à merveille, grâce au balisage et aux conseils d’un groupe de retraités que nous avons croisé!

Voici (à peu près) le parcours effectué: ici 

curiositude_randonnée_l_ibiecuriositude_randonnée_ardèchecuriositude_randonnée_cirque_d_estre

Après cette belle randonnée nous nous sommes rendues à l’Arche de Vallon Pont d’Arc, où il y avait quelques locaux qui pêchaient ou profitaient en famille.
En toute honnêteté, je vous recommande ces visites hors période estivale et de vacances scolaires si vous souhaitez vraiment apprécier le coin!

curiositude_arche_vallon_pont_d_arc_2curiositude_arche_vallon_pont_d_arc

#poledanceeverywhere

Le soir même ce fût repas tranquille au gîte car la jauge d’énergie était totalement vide!

Labeaume:

Mon coup de coeur inexpliqué du séjour! Nous y sommes allées le dernier jour avant de rejoindre des amis plus au Sud. Nous n’avions pas énormément de temps et cherchions un petit coin à visiter tranquillement. Et ce village: ce fût un coup de foudre! Une véritable atmosphère de vacances où authenticité et accueil bienveillant étaient au rendez-vous!

curiositude_labeaume_5curiositude_labeaume_4curiositude_labeaume_6curiositude_labeaume_3curiositude_labeaume_2-682x1024curiositude_labeaume_1-682x1024Chaque ruelle cachait une nouvelle surprise, avec des espaces de végétations inattendus ou des maisons plus coquettes les unes que les autres!

C’est aussi dans ce village que nous trouverons ENFIN un restaurant local pour profiter des saveurs ardéchoises!

Labeaume_bistrot_de_pays_le_bec_figuéUne carte simple et efficace composée de 3 choix pour le midi:

  • La planche ardéchoise: charcuterie et fromages locaux
  • L’assiette du bistrot: ce jour là un sauté de porc je crois
  • L’assiette de légumes: en photo au dessus.

Laissez-moi partager ce BONHEUR que me fût la dégustation des saveurs locales. Tout en mangeant à ma faim et à ma convenance! L’assiette était préparée avec soin, délicatesse et goût. Des produits frais, maisons, étonnants. Un vrai régal!

Et de surcroit, la liste des glaces et sorbets était originale, avec des parfums atypiques (comme la glace à la fleur d’oranger, au calisson, à la verveine…), le tout artisanal et pour pas mal bio!

Je vous recommande donc cette adresse, qui est labellisée Bistrot du Pays (végétariens bienvenus): Le Bec Figué, Place de l’Eglise, Labeaume.

Les cascades du Sautadet.

Enfin nous reprîmes la route, direction Goudargues retrouver les amis puis petite balade aux cascades.

curiositude_cascades_du_sautadet_1curiositude_cascades_du_sautadet_2

 

Ce que je retiendrais de l’Ardèche:

  • de beaux paysages
  • une re-connection totale avec la nature et l’environnement
  • des locaux chaleureux avec de belles valeurs partagées ❤

 

Connaissiez-vous accueil-paysan?

Préférez-vous un voyage tout confort à un hébergement chez l’habitant?

Quel sont vos coins préférés d’Ardèche?

 

Punta del diablo

Aujourd’hui je reviens vous parler de Punta del Diablo! Il s’agit donc d’une station balnéaire, bordée par l’Atlantique, d’à peu près 400 habitants. J’ai adoré ce village car on y trouve plein de maisons atypiques! On se croirait dans une exposition d’architecture ou dans un livre de décorations. La plus part des maisons sont sur pilotis, certaines ont les toits plats d’autres vraiment inclinés comme les chalets de montagne, mais avec d’immenses baies vitrées qui donnent sur les chambres ou le salon, ambiance cocoon ❤

On se sent vraiment bien dans ce village, c’est vivant et calme à la fois, cosy, les étoiles sont resplendissantes. J’ai vu l’étoile filante la plus longue de toute ma vie, en témoignera mon coloc, on a eu le temps de se dire « hey regarde.  Woaaaaw. C’est ouf. Elle s’arrête jamais » et de penser en même temps dans ma tête « merde mais autant c’est une énorme météorite j’assiste en direct à la fin du monde. Ha ouf non c’est bon elle vient de s’éteindre ». Si si je vous jure, c’était hallucinant.

Today I’m back to talk about Punta del Diablo! It’s a village of about 400 inhabitants, bordered by the Atlantic. I’ve loved this place, in which you can find a lot of different houses. It’s like an architecture exhibition or a decoration magazine. Most of the houses are stilt houses, some other are more like mountains lodges with these tilted roofs, but with massive windows over bedrooms, really comfy ❤

I felt very well in this village, it’s at the same time calm and lively, cosy, and the stars are incredibly glowing. I’ve seen the most lasting shooting star ever, you can ask my roommate, we had time to talk to each other « Hey look at that. Woaaaaw. It’s crazy. That’s never gonna stop », and to think « holly crap, it may be the end of the world and I’m living it! Ho no wait that’s ok, it has vanished. » (Ok, I have to admit that it sounds shorter in French but it was still unbelievable)

punta del diablo océan ocean atlantique village uruguay rocha côte plage maisons

punta del diablo océan ocean atlantique village uruguay rocha côte plage maisonspunta del diablo océan ocean atlantique village uruguay rocha côte plage bateaux pécheurs pêche

Comme je vous l’ai déjà mentionné c’est un peu le coin des surfers.

As I’ve already said, it’s the surfers‘ spot.

punta del diablo océan ocean atlantique village uruguay rocha côte plage surfers surf planche loisirpunta del diablo océan ocean atlantique village uruguay rocha côte plage surfers surf planche loisir

Un petit aperçu de la tranquillité ambiante!

Overview of the peacefulness!

punta del diablo océan ocean atlantique plage bateau route port voiture vacances village

J’ai aussi assisté à ce phénomène étrange, ambiance soirée mousse 😉

De ce que j’ai compris, et pour faire simple, au printemps une certaine variété d’algues prolifère et laisse donc échapper de la matière organique qui, remuée par les vagues, va mousser, comme du savon! Pour en savoir plus j’ai trouvé cet article.

I’ve also seen this weird phenomenon, like natural « foam party » 😉

From what I’ve understood, and to say it easy, at spring time a certain variety of sea weeds proliferates and liberates some organic matter. This last one, with the waves moves, will foam, like soap!  

mousse punta del diablo océan ocean atlantique plagemousse punta del diablo océan ocean atlantique plage

Que pensez-vous de ce village? Ca vous tenterez pour les vacances?

What do you think about this place? Would you like to go there on holidays?

Uruguay : Road trip by the Atlantic side 31.10 – 2.11

Salut la compagnie 🙂

Hello my friends 🙂

Revenons sur mon road trip de la semaine dernière. Je vais vous présenter ici la carte, les destinations, mais développerais chaque point de manière plus précise dans les prochains articles. Ca a été un séjour chargé en péripéties! Mais laissez moi tout d’abord vous présenter la carte:

Let’s talk about my last week road trip. I’ll show you the map, destinations but talk about every places we’ve been in the next articles. Many adventures happened to us 😉

carte road trip uruguay brésil montevideo cabo polonio punta del diablo

Samedi midi nous sommes allés récupérer la voiture de location, direction le Brésil ! Nous avons donc roulé pendant un peu plus de 4h jusqu’à Chui (tout en haut sur la carte), une petite ville du Brésil. A la base je voulais un nouveau tampon sur mon passeport, mais le passage de la douane s’est fait sans contrôle de papier, donc pas de tampon. Déception. Nous avons fait un petit tour au duty free et puis nous sommes dirigés vers Punta del Diablo pour passer notre première nuit.

Saturday midday we went to pick up the rental car, let’s go to Brazil ! We’ve been driving for a bit more than 4 hours to Chui, a small town in Brazil (the highest point on the map). I wanted a new stamp on my passeport, but we crossed the border without any control. So no stamp. Disappointment. We did a quick stop at the duty free shop and drove back to Puntal del Diablo, where we’ve spent our first night.

Nous avions donc réservé une chambre dans le « hostel » (auberge de jeunesse) El diablo Tranquilo. Nous avons été très bien accueillis, le personnel était amical et sympathique. Cette auberge propose un tas d’activités (cours de surf, randonnées à cheval, yoga, promenades etc) Il est également possible d’y travailler la saison d’été (Décembre à Mars, notre hiver à nous). Honnêtement, si vous n’avez pas de plan je vous le recommande fortement, c’est hyper dépaysant, le lieu est complètement atypique! L’ambiance est très village de vacances (bord d’ocean, surfers, soirées conviviales avec des gens qui jouent de la guitar autour d’un feu…

We had a booking at the hostel El diablo Tranquilo. We’ve been nicely welcomed, the staff was friendly and helpful. This hostel offers a lot of activities (surf classes, horse riding, yoga, hiking and so on) It’s also possible to work there during summer (December to March, our winter!). Honestly, if you don’t know what to do you should consider the idea, it’s completely disorienting and typical! The atmosphere is like holidays village (ocean side, surfers, evening with people playing guitar around a fire place…)

el diablo tranquilo intérieur hostel punta del diablo uruguay auberge de jeunesse

Le lendemain matin nous avons visité le village, puis repris la voiture en début d’après midi. Première halte à Santa Teresa (le point non identifié sur la carte, légèrement au dessus de Punta del Diablo). Il s’agit d’une réserve naturelle, protégée. Nous avons pu rencontrer des animaux locaux les « Carpincho » et « Ñandu » ainsi que se balader près des forets d’Eucalyptus, avec une odeur rafraichissante qui vient vous titiller les nasaux *o*

The morning after we’ve visited the town, then went back to the car in the early afternoon. First stop at Santa Teresa (unnamed point on the map, just over Punta del Diablo). It’s a protected nature reserve. We met some local animals, the « Carpincho » and « Ñandu » and we enjoyed walking by the Eucalyptus forest, with the fresh lovely smell *o*

carpincho animal uruguay santa teresasanta teresa uruguay foret eucalyptus palmier paysage

Nous repartirons fin d’après-midi direction Cabo Polonio. Il s’agit encore une fois d’un parc national protégé assez particulier… En effet, le village n’a ni eau courante, ni électricité! Il n’y a pas non plus de route, ni d’accès possible en voiture (sauf quelques résidents équipés de 4×4). On se gare à l’entrée et puis on traverse le désert grâce à « un bus », ou comme nous l’avons fait, à pieds (1h30 de marche dans le sable). Il y a une cinquantaine d’habitants à l’année, mais la population durant l’été augmente fortement. C’est à nouveau un village complètement atypique, on y trouve les mêmes activités que celles proposées à Cabo Polonio, tant qu’on reste en cohésion avec la nature! C’était une expérience incroyable, j’ai été impressionnée par le silence qu’il pouvait y avoir, et en journée toutes les ondes positives (non je ne me suis pas transformée en hippie mais c’était facilement remarquable) et la tranquillité qui émanent des locaux. En bonus on admire des lions de mer en journée, et la nuit, pour peu que le ciel soit dégagé, la voie lactée ainsi que les « noctilucas » (une variété de bioluminescence). Je ne vous fait pas de faux suspens: je n’ai pas eu la chance d’en voir, le ciel était nuageux.

We left in the afternoon to move to Cabo Polonio. Once again, it’s a protected national parc quite special… In fact, there’s no running water nor electricity! There’s no road neither, so no access driving (except for the few local people equipped with 4×4). We park at the entrance and then we have to cross the desert by « bus », or, as we did, walking (1h30 in the sand). There’s about 50 inhabitants during the year, but it raises during summer time. It’s again a completely typical village, where we can find the same kind of activities than in Cabo Polonio, as long as we stay closed to the nature! It was an incredible experiment, I’ve been really impressed by the silent around us, and during the day, by all the good vibes and the peacefulness coming from the people. In prime, during the day, we can see closely the sea lions, and at night, if the sky is clear, the milky way and the « noctilucas » (a kind of bioluminescence). No suspens: the sky was too cloudy for us to see them. 

cabo polonio desert plage bagpacker

Comme je vous le disais plus haut nous avons décidé de nous rendre à pied au village. Nous sommes partis du parking vers les 19h. Inutile de vous cacher que nous avons été rattrapé par le couché de soleil (qui était on ne peut plus magnifique) après une 30aine de minutes de marche.

As I told you before, we’ve decided de walk to the village. We’ve left the parking about 7pm. No need to hide that after 30 minutes walking the sun went down (and it was amazing)

Nous avons donc continué de marcher jusqu’à ne plus rien y voir pour allumer la torche du téléphone (non, nous n’étions absolument pas équipés!). Après une grosse heure nous atteignons enfin la plage. On voit pointer à notre gauche quelques petites lumières annonçant le village et également le phare. N’ayant aucune idée du chemin à suivre nous décidons d’aller « tout droit jusqu’au phare« . Evidemment, entre l’océan et la colline qui faisait disparaitre la lumière tournoyante au fur et à mesure que nous nous en rapprochions, nous n’avons jamais marché « tout droit »… Une voiture emprunte un chemin sur la gauche, nous hésitons à la suivre mais y renonçons. Allez je vous spoil la fin: le lendemain nous nous sommes rendu compte que la voiture avait tourné pile à l’entrée du village et qu’il nous aurait fallu pas plus de 10min de marche supplémentaires pour rejoindre notre auberge de jeunesse à la place de la demi heure supplémentaire de marche à travers champs et jardins de maison…

We kept walking until it was completely dark to switch on the smartphone’s light (nop, we didn’t have any proper torch). After another hour walking we finally reached the beach. We started to see some little lights from the village on our left side and also the light house. As we didn’t have any idea of the way to follow we decided to « keep going straight to the light house« . Obviously, with the ocean and the hill behind which one the turning light was disappearing as we were getting closer, we’ve never walked « straight ahead »… A car took a way on the left side, we’ve hesitated to follow it but finally gave up. Ok, I spoil you the end: the day after we’ve realized that the car turned at the exact entrance of the village, and that it would have taken us no more than 10min walking to reach our hostel, instead of the 30mins through the fields and house gardens…

sunset couché de soleil feu nuage cabo polonio feux couleurs

Photos prises à 2 minutes d’intervalle, pas d’édition 
2 minutes difference between the 2 unedited pictures.

Nous arrivons finalement à notre auberge le Lobo Hostel Bar où nous faisons connaissance avec les locaux extrêmement accueillants et amicaux. Nous allons nous restaurer avant de récupérer notre chambre. A notre retour nous rencontrons la gérante qui nous annonce que la chambre que nous souhaitions n’était plus disponible. Elle nous propose donc deux alternatives pour le même prix: deux lits dans un dortoir commun ou une habitation indépendante. Exténuée de notre marche nous optons pour l’habitation indépendant. La péripétie commence, mais je vous tiens en haleine jusqu’à l’article dédié à Cabo Polonio où je vous raconterais tout en détails!

We finally arrived at our hostel, the Lobo Hostel Bar where we had a quick talk with the friendly and welcoming people. We went for dinner before taking our room. When we went back, we met the manager who told us that the room we asked for wasn’t available anymore. She offered two different possibilities for the same price: two beds in a shared room, or an independent accommodation. As we were exhausted because of the walk we chose the independent place. The adventure starts here, but I keep you in suspense until the post about Cabo Polonio in which one I’ll tell you every single detail! 

cabo polonio hostel cabane uruguay bois atypique

cabo polonio hostel bois atypique cabane uruguay

Il aura fallu attendre le levé du soleil pour réaliser complètement…
We had to wait for the day lights to really see the place…

Nous retournerons à la voiture le lendemain après-midi, par « bus » cette fois ci, direction Valizas (au dessus de Cabo Polonio). C’est un tout petit village modeste malgré son école, aire de jeux et skate park, aux allures de camping (pour moi Française). On appréciera sa plage quasi-déserte.

We would go back to the car park in the afternoon, by « bus » this time! Time to go to Valizas (a bit higher than Cabo Polonio). It’s a tiny village, modest despite the school, playground, and the skate park, which looks like a campsite (for me french girl!). We’ll enjoy the beach, almost empty. 

valizas uruguay plage dune paysage désert sable pêcheur On continue notre retour pour rentrer sur la capital à travers la Laguna Garzon: de la nature à perte de vue. On arrivera à Casa Pueblo un peu après le couché du soleil, le temps de faire une dernière photo avant de retrouver l’appart.

We keep on our way back to the capital through the Laguna Garzon: endless nature. We’ll arrive at Casa Pueblo a few minutes after the sunset, just the time to do one last shot before going back home.

casa pueblo uruguay punta del este

Êtes vous friands de road trip? Quelle(s) destination(s) vous attirerez pour ce genre de voyage?

Do you fancy road trips? Which destination(s) would you like to visit like that?